Projets de santé en cours

Resocialisation de femmes VIH positives (Projet Viimde) 

La lutte contre le SIDA reste une priorité absolue au Burkina Faso. Bien que la prise en charge antirétrovirale y soit gratuite, tous les examens complémentaires restent cependant payants et pour cette raison inaccessibles à la plupart des personnes infectées par le VIH. Dans le cadre du projet Viimde 100 femmes séropositives sont prises en charge par une infirmière et un médecin. Les femmes infectées profitent d’une prise en charge médicale gratuite, leurs familles d’un appui alimentaire (lait pour nourrissons, micronutriments et autres aliments). Lors de séances de sensibilisation les femmes apprennent à se protéger et à protéger les autres. Enfin c’est grâce aux prestations de structures sociales que la réintégration de ces femmes dans la vie sociale et économique devient possible. Depuis 2013 plus de 300 femmes et leurs familles ont pu profiter de ce projet.

Construction du Centre Mère-Enfant Dr Catherine Huberty à Fara

Au Burkina Faso les communes en milieu rural ont des difficultés pour adapter l’offre des services de santé à la forte croissance démographique. Actuellement la Commune de Fara ne compte que 4 centres de santé pour une population de plus de 50.000 habitants répartis dans 25 villages et 5 hameaux sur une superficie de 702 km2. Par ailleurs, la mortalité maternelle et le taux de mortalité périnatale sont très élevés et sont la conséquence d’un bas niveau d'éducation des femmes et d'une faible capacité en infrastructures médicales. Dans cette optique le nouveau Centre Mère-Enfant Dr Catherine Huberty, comprenant un dispensaire et une maternité, ouvrira ses portes en fin d’année. Afin de garantir l’aide nécessaire dans des situations d’urgence, le nouveau Centre sera équipé d’une ambulance.