Projets d'éducation clôturés

2005 - 2016

 

La formation professionnelle au centre agricole Tond Tenga.

Depuis son ouverture en 2005 ce centre à certificat BIO a pu former plus de 400 étudiants venus de 40 villages différents.  Lors de la formation d’une durée d’environ 2 ans les étudiants ont pu acquérir des connaissances en agriculture, maraîchage et jardinage, en élevage et fourrage biologiques, en préparation et fertilisation des sols grâce au compostage bio, en irrigation, en commercialisation des produits et ceci pour les mettre en oeuvre dans leurs villages natals.

 

Historique des promotions:

Promotion 2005-2007 avec 88 étudiants

Promotion 2007-2010 avec 86 étudiants

Promotion 2010-2012 avec 86 étudiants

Promotion 2012-2014 avec 81 étudiants

Promotion 2014-2016 avec 78 étudiants

Promotion 2016-2019 avec 60 étudiants (voir projets en cours)

 

Depuis 2007 plus de 400 étudiants sont retournés dans leurs villages, se sont formés en coopératives pour transmettre leurs connaissances et leurs compétences à la population vilageoise.

 

Historique de la création de coopératives:

Création de 8 coopératives en 2007

Création de 8 coopératives en 2010

Création de 8 coopératives en 2012

Création de 8 coopératives en 2014

Création de 8 coopératives en 2016 (voir projets en cours)

 

 

2011 - 2012


Lors de notre première visite en 2010 l’école de Poura Mine B se présentait dans un état désastreux. Les chauves-souris avaient envahi les faux-plafonds des 6 salles à tel point que l’air était quasi irrespirable. La FDEE a financé la rénovation des 6 salles existantes et du bâtiment administratif existant. En même temps l’école a été agrandie par 3 salles. Un forage a été creusé, les latrines reconstruites et le moblier remplacé.

 

 

2012 - 2013


Afin de diminuer les effectifs des classes de l’école de Poura Mine D la FDEE a opté pour un agrandissement de l’école de Poura Mine D par 3 salles supplémentaires. En effet plusieurs classes présentaient des effectifs de plus de 100 élèves par classe!!

 

 

2013 - 2014


À l’école de Bingo, un enseignement de qualité était impossible dû à un manque de place. En 2012 lors de notre visite de l'école, 652 élèves étaient répartis dans 7 classes.

Cependant l'infrastructure scolaire n'offrait que 6 salles ce qui faisait une moyenne de 108 élèves à se partager une seule salle de classe.

Grâce à l'agrandissement de l'école de 3 salles de classe supplémentaires, la situation a pu être améliorée. Depuis l'ouverture du nouveau bâtiment en avril 2014, toutes les classes ont un effectif inférieur à 80 élèves.

 

 

2013 - 2014


La construction d'un lycée à Poura promouvant l'accès des jeunes filles à l'enseignement secondaire.

Grâce à l'aide de la FDEE la ville de Poura (17.000 habitants) a pu ouvrir son premier lycée en octobre 2014. Dès son ouverture il a permis à environ 120 élèves de poursuivre les études après l’école primaire. Les effectifs du lycée dépasseront le cap des 600 élèves en 2018.

Avec ce projet la FDEE s’aligne à la politique burkinabée de la "promotion des filles" en imposant au lycée un quota d’inscription des filles. (quota d’admission imposé minimum 2/3 de filles et 1/3 de garçons)

De même le nouveau lycée de Filles de Poura sera un des rares établissements secondaires à "caractère social". Chaque année le lycée soutiendra un certain nombre d’enfants démunis et nécessiteux en leur attribuant des bourses et certaines gratuités.

 

L’infrastructure créée comprend 1 bâtiment cycle inférieur avec 4 salles de classe équipées et un bâtiment cycle supérieur avec 3 salles de classe, un bâtiment administratif, des latrines, un logement pour maître, des terrains de jeux et de sport et un forage.

Actuellement la FDEE soutient le lycée par des fournitures d’école (livres, cahiers...) et elle aide bon nombre de familles nécessiteuses en financant une partie de la solarisation des enfants. (voir projets en cours)